Comment travailler la coordination des mains et l’intonation

Cours de violon pour la coordination des mains et l’intonation

 

Vous allez trouver dans ce cours de violon deux exercices à travailler la coordination ainsi qu’une marche à suivre pour corriger l’intonation, à appliquer sur l’exercice 1, mais également sur l’exercice 2 ainsi que sur tous les exercices, gammes et morceaux que vous travaillez !

Ce sont des exercices qui ne sont pas spécifiques au jazz mais qui concernent plus la technique pour apprendre le violon en général. Bien sûr, ces exercices sont très utiles pour jouer du jazz également, car cette musique nécessite une bonne technique de violon.

 

 

2 exercices pour la coordination des mains

 

Voici donc deux exercices à travailler chronologiquement, qui permettent d’améliorer la coordination entre la main gauche et la main droite, et de mieux maîtriser l’intonation. Qui dit coordination dit aussi plus de maîtrise de la vitesse ! Même si ces exercices se font dans la lenteur, vous serez étonné de voir à quel point vous arriverez mieux à jouer un morceau rapide après l’avoir travaillé de cette manière ! Je le sais car j’ai travaillé des études entières de doubles-croches de cette façon, ainsi que des sonates et concertos…

 

Origine de ce cours de violon : Tibor Varga

Cette manière de travailler de l’école Tibor Varga me vient de mon ancien professeur hongrois Gyula Stuller qui lui-même avait été son élève. J’ai moi-même un jour eu la chance d’avoir une masterclass avec Tibor Varga : il m’a fait travailler des exercices de cette façon pendant tout le cours ! Quelle patience il avait pour écouter tout cela…

 

 

Avec quoi utiliser ces exercices ?

 

On peut appliquer ces exercices sur tout ! Sur des exercices de main gauche, sur des morceaux, gammes, arpèges, phrases…

Voici la phrase que j’ai prise comme exemple dans la vidéo :

 

 

Et tout-de-suite la vidéo, et les exercices décrits ci-dessous :

 

 

Exercice 1 : note par note avec STOP

 

Le principe : jouer note par note, en plaçant le doigt de la note suivante IMMÉDIATEMENT après la fin de la note qu’on joue. Sur l’exemple, dès la fin de la première note MI, mettre directement le troisième doigt sur la note sol et simultanément arrêter complètement l’archet. Une fois le doigt gauche de la note suivante placé, attendre un moment avec l’archet puis jouer le sol, à la fin duquel il faudra enlever le troisième doigt pour aller sur le 2ème doigt du fa#. Et ainsi de suite.

C’est un exercice d’anticipation de la main gauche sur la main droite ; cela permet une meilleure coordination des deux mains par la suite, car c’est généralement la main gauche qui est en retard par rapport à la main droite.

Il est très important de travailler cet exercice SANS VIBRATO ! N’oubliez pas que vous devez poser le doigt de la note suivante tout-de-suite, mais qu’une fois que le doigt est posé, vous pouvez prendre le temps pour actionner l’archet ! Ce temps avant de tirer l’archet est très important pour la coordination car il vous permettra plus de rapidité pour mettre le doigt de la note suivante à chaque fois.

 

 

Que faire si une note est fausse ?

Surtout ne pas tâtonner en déplaçant le doigt au hasard et continuer sans avoir écouté la note parfaitement juste !

Voici une MARCHE À SUIVRE POUR CORRIGER L’INTONATION :

  1. chercher la note en déplaçant le doigt jusqu’à ce que la note soit juste (vous pouvez vérifier avec les cordes à vide). Lorsque vous avez trouvé la note, ne bougez plus le doigt concerné ni la main gauche !
  2. Fermez les yeux et mémorisez la position de la main gauche, essayez de vous concentrer sur sa position quand la note est juste !
  3. Rejouer la note précédent cette note
  4. Rejouer la note en question qui a de grandes chances d’être juste cette fois-ci !

 

Si la note est de nouveau fausse, répéter le processus. Concentrez-vous sur la position de toute la main lorsque la note est juste.

 

Vous pouvez utiliser cette marche à suivre à chaque fois que vous avez un problème de justesse !

 

 

Exercice 2 : Archet long sans bouger les doigts de la main gauche

 

Faire des sons filés avec chaque note, utiliser tout l’archet et lier les notes entre elles, ne plus faire de STOP ni de trou entre les notes !

Du coup chaque note est longue ; le doigt de la main gauche qui fait la note ne doit pas bouger du tout du début à la fin de la note ! Vous devez entendre un son lisse et une note qui ne bouge pas ! Ecoutez bien chaque note, et essayez de guetter dès que la note bouge en hauteur. A chaque petit mouvement de la main, la note va forcément bouger, même de façon minime : il faut être à l’affut de ces petits mouvements en écoutant le son, c’est ça qui fera la différence dans votre jeu ! Vous pouvez vous enregistrer et vous réécouter pour contrôler que le son ne bouge pas.

Cet article vous a plu? Vous pouvez LE PARTAGER sur les réseaux sociaux!

Vous souhaitez en savoir plus sur ma MÉTHODE DE VIOLON JAZZ? Cliquez SUR CE LIEN!

Pour partager vos expériences avec d’autres violonistes, inscrivez-vous au groupe facebook APPRENDRE LE VIOLON JAZZ! 

Vous voulez écouter ma musique? Vous trouverez des vidéos de concerts de mon groupe sur www.evaslongo.com

Likez ma PAGE FACEBOOK pour être mis au courant de mes concerts!

Ecoutez mon album INSPIRATIONS:

SUR DEEZER      –       SUR SPOTIFY

Voici également le site de mon groupe de jazz manouche FRENCH STANDARD

 

 

 

 


Laisser un commentaire